Pâques 2014

Du dimanche 20 Avril au 4 Mai, Exposition L'entre-Deux - Laurence Simon et Alain Marchal

Vernissage en musique le dimanche 20 avril à partir de 11h.


Laurence Simon et Alain Marchal, deux peintres et un thème totalement inspiré de la baie du Mont, les éléments, terre-mer, ciel-eau, sur lesquels ils ont travaillé parallèlement, beaucoup d'oeuvres sur papier, très récentes, avec le mascaret comme sujet, des grands fusains plus oniriques, mais toujours avec la présence de la mer...

Une exposition en duo, reflet de deux regards contemporains, sur un paysage ancré depuis toujours dans la mémoire de Laurence Simon et peut-être aussi dans ses gênes à travers Jacques Simon, son grand oncle !)

Laurence Simon - Le Mascaret


Alain Marchal : Les Herbes

Alain Marchal a étudié aux Beaux-Arts de Paris, à la faculté d'Arts Plastiques et à l'Ecole du Louvre dans sa jeunesse, mais des nécessités professionnelles l'ont orienté vers un métier social.

Parallèlement il a toujours continué de dessiner et peindre.
Les oeuvres qui seront exposées à Saint Jean sont des oeuvres récentes.

"Si la vérité aime à se blottir dans ce que nous taisons ou recouvrons, et si vous voulez l'approcher, alors empressez-vous d'aller admirer la peinture de Laurence SIMON ! Avec Alain MARCHAL, l'exposition L'ENTRE-DEUX se propose d'explorer ce qui préexiste et ce qui subsistera… à l'entre nous ! Ce que nous séparons, ce que nous opposons et parfois disgracions, Laurence SIMON l'unit, jusqu'à la révélation de nous même. Rien que ça !...

...Par ses clairs-obscurs, ses références à l'antique, le dessin ici très sûr, L'ENTRE-DEUX signe avec Alain MARCHAL le rêve accosté à la matière, que l'eau et le vent habillent et déshabillent sans cesse.
C'est estran là est celui de notre pérégrination terrestre ; il se mire dans celui de la Baie du Mont-Saint-Michel. Résilience de nos anciens, l'oeuvre de Laurence édifie un monde en gestation. Ce quenous avions fui ou recouvert nous veut du bien comme ce que nous ne connaissons pas encore mais dont nous avons l'intuition ou la compréhension latente."

Alain Marchal Transparence

Alain Marchal - Roches


Laurence Simon - Montée

Et quoi de plus évocateur que les eaux douces et salées ici mêlées lors des grandes marées du MontSaint Michel pour stimuler le flux – le désir – ,et le reflux – la mélancolie ? C'est là un éphémère bien singulier : celui du mouvement sans cesse, et des reformations à venir. Le sable et les galets trempés puis bientôt secs et ainsi de suite, toujours. Les méandres de la Baie traités en strigiles, l'estran bientôt effacé par la « vague qui divague », lancée à sa trace à son paroxysme lors des nuits d'équinoxe.
Nos passions s'emballent : c'est le mascaret et ses eaux incendiaires. Le sommeil vient. Les quatre éléments – la terre, le feu, l'eau et l'air – s'attirent dans une sorte de parade nuptiale. La mer s'en est allée très loin, l'horizon l'a suivie ; le ciel court avec ses deux paquets sous le bras : Guerre et Paix. De belles accalmies ; la lande est douce et ses broussailles apaisantes, finement ciselées par Alain, à la pointe de son crayon. Nous avions soifs et sommes déjà désaltérés des « sacs de pluie », nous cherchions l'espace et le voilà , amniotique.
Là des plis finement ourlés des courants et contre courants gardent l'empreinte des grandes coquilles chères à Botticelli et des drapés à la manière des Vierges des icônes du passé, chères à Laurence. Trous d'air, tourbillons, eaux bouillonnantes que les memento mori confondus avec ceux d'Alain viennent freiner.
A demi déliés les noeuds de broussailles et des eaux de terre et de mer rencontrées n'annoncent-ils pas les prémices à notre libération pour un monde plus lumineux, un monde qui n'est plus tout à fait celui là et pas encore celui-ci, un milieu entre le rien et le tout si cher à Pascal, un Entre-Deux ? Un monde opalescent qui quitte les eaux turbides et qui au passage dans la métanoïa opérée se souvient, accueille plutôt que ne méprise Icare dans sa chute et n'oublie pas sa condition d'esclave au temps jadis, comme l'oiseau piégé le laisse suggérer.
Ici et là, des ruines, fort heureusement. Leur conservation aidera à bien bâtir. Des ruines qui chez Laurence SIMON sont un élixir de jouvence, après le Déluge. Saisissons-les ; elles peuvent nous relever, vraiment…et changer nos coeurs de pierre en coeurs aimants.
Fortifiés d'avoir affrontés ce que nous reléguions. Aux captifs, la libération.Par ses clairs-obsurs, ses références à l'antique, le dessin ici très sûr, L'ENTRE-DEUX signe avec Alain MARCHAL et Laurence SIMON le rêve accosté à la matière, que l'eau et le vent habillent et déshabillent sans cesse."

Bertrand CATRY Guide-Conférencier bertrandcatry@free.fr


Laurence Simon : Ecume

L'entre-deux : une autre vision de la baie

La baie nous invite à fixer l'insaisissable,
le mouvant, la permanence d'un mouvement perpétuel
orchestrée par la marée du temps,
Entre mer et terre,
Entre écume et roches,
Entre vagues et flots,
Entre sable et herbes folles,
Entre nuages et horizon,
Entre brillances et reflets
Entre estran et mascaret,
Entre surgissement et évanouissement.

Regards croisés, l'entre-deux, dialogue entre eux deux, pour une inspiration commune mêlant graphite, fusain, mine de plomb, encres et peintures.
Laurence Simon - Alain Marchal

Laurence Simon Le Mont Saint Michel


Quelques textes sur Laurence Simon


DOCUMENT : Les expositions de Laurence Simon

PROCHAINEMENT à l’espace auriac

Pâques 2018


du dimanche 22 avril au mardi 8 mai 2018

L'exposition
"AQUARELLE EN BAIE"
réunira
12 artistes 

Vernissage en musique le dimanche 22 avril à partir de 11h
en compagnie de Jean Paul Thiland et de son quartet



Au cours de cette exposition,

2 artistes proposent des
démonstrations

Jean SALOU, le dimanche 29 avril (annulé pour raisons de santé)
Annick  GUERIN-FOLLEN, le samedi 5 mai

 
5 artistes proposent un stage d'une journée  

En intérieur :
Joël SIMON : lundi 23 et mardi 24 avril
Christine LOUZE : jeudi 26 avril
Isabelle ISSAVERDENS : mercredi 2 et lundi 7 mai
Nicole JOUSSE : jeudi 3 mai


En  extérieur  (avec repli en cas d'intempérie) : 
Eva GOHIER : samedi 28 avril

Une participation de 65 euros est demandée par participant(e)
Informations aux 02 33 61 81 45 et 02 33 60 27 27
Pour l'inscription, s'adresser à : amd.tronchon@orange.fr